• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Choisir les bons aliments

Choisir les bons aliments - Louis Gagné

Je fais attention à mon alimentation. J’aime me préparer de bons repas, mais je les veux équilibrés. Pour moi, rien ne vaut des pommes de terre à la vapeur accompagnées de petits oignons caramélisés et d’une sauce au fromage. Si j’ai le bonheur d’associer les pommes de terre avec une escalope de dinde finement tranchée, je suis le plus heureux des hommes. Je sais que des rumeurs circulent sur les prétendues propriétés de certains aliments, comme le fer présent en grande quantité dans les épinards, ce qui est faux, ou encore la possibilité pour les fibres d’empêcher la graisse de se fixer, ce qui est tout aussi inexact que la proposition précédente. J’avais lu de nombreux articles sur ces sujets, notamment grâce à mon amie Rosalie, qui a suivi une formation pour avoir un emploi infirmiere. Elle me mettait de côté tous les passages des revues médicales qu’elle lisait et qui concernaient les vertus ou les dangers des aliments.

Je suis gourmand et je profite, chaque jour, des légumes et des fruits que la saison m’offre. J’aimerais les cueillir dans mon jardin, mais j’habite en ville et je n’ai même pas de terrasse. Seuls quelques pots accueillent des herbes aromatiques sur le rebord d’une de mes fenêtres. Je ne suis pas assez assidu, je ne les arrose pas souvent, et mes plantes ne sont pas très bien entretenues, mais elles persistent à me donner de longues tiges ou feuilles que je cueille au gré de mes envies. Je vais chaque samedi sur le marché, qui se déroule près de mon quartier. Je connais des petits producteurs qui vendent d’excellents fruits et légumes de saison. Je goûte des variétés anciennes, et dont la saveur est inimitable, comme celle des vitelottes.

Je cuisine les courges aux noms qui évoquent déjà la saveur qu’elles possèdent, comme le potimarron, je les mélange avec du persil, de la coriandre ou d’autres condiments. Parfois, je prends des quantités plus importantes de certaines variétés, et je les fais cuire dans une grande marmite. Je congèle ces mélanges pour les ressortir quand la saison du légume est passée. Certaines purées se conservent très bien de cette façon, ainsi que les courgettes et les champignons. Le mieux est de les réchauffer à la vapeur, quand les légumes sont peu assaisonnés, ou de les décongeler pendant au moins une dizaine d’heures au réfrigérateur, pour les viandes, ce qui conserve leur saveur.

À propos de l’auteur :

author

Ma devise : travaillez, investissez et vous aurez des résultats! C’est ce qui m’a permis d’être aujourd’hui un entrepreneur prospère et un homme heureux en ménage. Car pour moi, tout doit être travaillé et même dans les moments difficiles, il est interdit de baisser les bras. Ce blogue, c’est cette vision de la vie au quotidien – à travers mes expériences. Bienvenue dans ma vision, bienvenue dans ma vie! Je vous garanti (ou presque!) la réussite.